équipe

Elodie Escarmelle – Artiste conceptrice – Interprète

Elodie est une artiste à double ancrage : formée en Angleterre au Laban Center où elle obtient un BA (hons) Dancer Theater en 2006, elle passe ensuite un an à New York où elle travaille différents chorégraphes et y approfondit sa formation à la Release Dance auprès de Barbara Mahler (technique Klein) notamment. Elle rentre en France avec l’empreinte forte de la danse post-moderne américaine et un goût prononcé pour les techniques somatiques et l’improvisation, qu’elle entretient en participant à des stages (Simone Forti, Julyen Hamilton) ou en pratiquant le Contact Improvisation et la composition instantanée.

De retour à Paris, Elodie n’a de cesse d’entretenir ses liens Anglo-saxons, notamment dans un dialogue créatif avec l’artiste pluridisciplinaire Janine Harrington avec qui elle collabore de multiples façons depuis 2008.

Depuis 2007, Elodie travaille avec les chorégraphes Marika Rizzi, Angès Pancrassin, Tania Soubry (Luxembourg) et avec Nadine Beaulieu dont elle suit le travail depuis 2011 comme interprète dans la Trace puis dans Sucre d’Orge et Pomme d’Amour  et Entre chiens et loups. Elle est également assistante de la chorégraphe jeune public Peggy Mousseau de 2009 à 2011 sur le spectacle Bonom.

En 2009, elle fonde Small Room Dance afin de donner corps à ses élans créatifs et formaliser sa recherche. Pour Small Room Dance, elle crée trois pièces qui sont jouées en France mais aussi outre-Manche et mène plusieurs actions de sensibilisation sur le territoire.

Elle tient particulièrement à ce que son travail personnel soit l’occasion de collaborer avec des artistes qui l’inspirent et prétexte à des rencontres humaines variées et enrichissantes.

Janine Harrington – Interprète – Auteure

Janine Harrington : La pratique artistique de Janine inclut la performance, la chorégraphie, la vidéo, le texte et le livre d’artiste. Elle détient un BA (Hons) Dance Theater (équivalent licence) obtenu au Laban Center et un MA d’Art Plastique obtenu à l’University of the Arts de Londres. Elle bénéficie actuellement d’un accompagnement de projet chorégraphique à Independent Dance,  projet pour lequel elle reçoit le soutien du BBC Performing Arts Fund.

Le travail de Janine est généralement construit en boucles, autour de structures sphériques ou circulaires ; il explore aussi son intérêt pour la mémoire, les récits non-linéaires et le rôle de l’auteur dans le travail. Son travail questionne la relation entre le public et le livre / vidéo / performance, s’appuyant sur le temps et l’espace en tant que matière de cette rencontre.

Son intérêt pour le mouvement-langage et les mots a conduit Janine à participer en 2008 à un temps de recherche en Italie avec Simone Forti autour de sa recherche logomotion. Sa curiosité pour ces champs de recherche a également motivé une étude plus approfondie de la structuration du mouvement à travers la Choréologie.

http://www.janineharrington.com/

Marie-Charlotte Chevalier – Interprète 

Après une licence en Lettres modernes à la Sorbonne, Marie-Charlotte Chevalier se forme à la danse contemporaine au CNR de Boulogne Billancourt et auprès de Peter Goss. Elle part à New york en 2006 et bénéficie d’une bourse de mérite offerte par le Merce Cunningham Studio ; elle entame alors différentes collaborations et se produit à New York avec entre autres Jennifer Monson, Ana Keilson et Diane Madden.

Depuis 2008, elle participe à plusieurs opéras en France (chorégraphie de Philippe Saire sur une mise en scène de Jean-Yves Ruf pour Eugène Onéguine à l’opéra de Lille, sous la direction de Yoshi Oida à l’Opéra de Lyon), et travaille en résidence à l’Institut français de Stuttgart (Allemagne) avec le plasticien Benjamin Hochart.

Elle poursuit sa carrière d’interprète auprès des chorégraphes Elodie Escarmelle, Nicolas Maloufi, et participe au projet 50 years of dance de Boris Charmatz (Impulstanz, 2009). En 2010 et 2011, ses intérêts pour le théâtre et l’art contemporains la mènent également à travailler avec la metteur en scène Lucie Berelowitsch pour un projet sur Pina Bausch et pour le projet Kurtlandes au Théâtre de Vanves, ou avec la plasticienne Marie Preston ; elle anime également plusieurs ateliers chorégraphiques en milieu scolaire.

En 2011, elle obtient le Diplôme d’Etat de professeur de danse au CND de Pantin et rejoint la compagnie Didier Théron pour la création de Shanghaï Boléro.

Tania Soubry – Interprète 

Tania est Luxembourgeoise et vit et travaille à Bruxelles. Elle se forme au Conservatorium du Luxembourg, à l’Académie Expérimentale de Danse de Salzbourg et au Laban Center à Londres où elle danse pour Athina Vahla et Kirstie Simpson. En 2008, dans le cadre de Edge08 – un programme de London contemporary Dance School/The Place – elle danse avec les chorégraphes Filip Van Huffel, Rosemary Butcher, Jonathan Lunn, Rosemary Lee et Rachel Krische. Entre 2004 et 2007, elle danse pour Zephyr in Zanussi à Londres et participe au collectif de danseurs Explorer; elle est aussi impliquée dans différents projets dans le cadre de l’année culturelle 2007 au Luxembourg.

Depuis 2003 Tania crée et interprète plusieurs pièces: « Wholly » (un solo qui tourne en Europe et à Montréal grâce au Dance Roads Festival), le trio « It (instead of twenty-one words) » présenté aux Repérages à Lilles et un solo « Back to the roots with Jimy » qu’elle danse au Festival de Danse du Luxembourg, à Nancy et à Zagreb. En 2009, elle termine son Master à The Place avec une adaptation d’un solo de Deborah Hay « I’ll crane for you ». La même année, elle est accueillie en résidence en Roumanie avec le performer et musicien Sam Alty. Ils créent ensemble le duo « Two people coming together ». En 2010 Tania est accueillie au Firkin Crane à Cork d’abord pour la création du film « Face à Face » en collaboration avec Géraldine Vessière puis pour la création de « Oh Deer ! » d’Elodie Escarmelle. Elle danse Circadian d’ Annick Pütz au Luxembourg et à Shanghai à l’exposition universelle.

Lydia Boukhirane – Interprète

Lydia Boukhirane, née en 1973 à Paris est citoyenne et artiste, elle se manifeste comme danseuse-interprète, metteuse en scène ou chorégraphe selon la nature des projets.Elle écrit, œuvre et se prête à la réalisation de pièces in situ ou en salle selon les nécessités de poser les formes. Elle envisage l’espace public comme un  miroir du réel.

Susan Geaney – Flute basse

Susan Geaney est compositeur et improvisatrice, elle vit aujourd’hui à Dublin en Irlande (son pays d’origine). Elle obtient en 2008 son diplôme de musique avec mention First Class Honours et termine en 2010 un master en Composition à l’université de Cork (Irlande).

Ses compositions explorent l’indétermination et les techniques de jeu étendues à travers une approche minimaliste « less is more »: elle construit ainsi des atmosphères denses à partir d’un matériel simple. Avec son instrument de prédilection, la flûte et la flûte basse, elle joue régulièrement avec Stet Lab une carte blanche d’improvisation à Cork. Susan reçoit une bourse Just Flutes (Londres) pour participer au séminaire de composition Rarescale sur l’Ile de Skye, elle y présentera aussi des travaux avec l’ensemble de flûtes londonien Rarescale en mars 2010.

Susan explore la composition et l’improvisation dans des contextes variés tels que la danse, la musique électronique, la musique acoustique et les installations sonores. En 2008 elle étudie le Deep Listenning avec la compositeure américaine Pauline Oliveros. Susan est aussi membre du Irish Composers Collective et travaille au Contemporary Music Centre en Irlande.

Benjamin Thuau – Musique

Benjamin Thuau est musicien et technicien son. Il obtient d’abord un BTS Audiovisuel Option son en 2005 et approfondit sa formation avec une licence (2006) Matériaux Sonores et Enregistrement Musical à l’université de Marne La Vallée. Depuis 2007, Benjamin est technicien son à Radio France. Il débute très tôt son parcours de technicien, dès 2004 il sonorise les concerts de Marie Tout Court (environ 200 concerts jusqu’à aujourd’hui en France et en Europe). Il accompagne aussi les groupes La Machine et Blind Digital Citizen depuis plusieurs années.

Benjamin enregistre aussi les albums de plusieurs groupes dont Marie Tout Court, Eliote And The Ritournelles, Moller Plesset et Rivkah.

En tant que musicien, Benjamin joue avec plusieurs groupes d’influences diverses. Il joue avec Quard’z (jazz) entre 2004 et 2007, puis il rejoint Yas And The Lightmotiv (Montreuil) avec qui il fait plus de 40 concerts et enregistre deux albums dont le dernier, « Chop off the head » sortira début 2012. Il collabore aussi avec Olivier Thierry sur un projet Pre-Post-Hardcore nommé Slims Kill Me. En parallèle, Benjamin même un projet solo Eskazed, avec des influences telles que l’Abstract Hip Hop, le Trip Hop mais aussi le Hardcore et la Noise Music. Sous le nom d’Eskazed, il sort deux albums et participe a la création sonore pour le spectacle « Une envie de tuer sur le bout de la langue » de le compagnie Les Chiens de Paille d’après un texte de Xavier Duringer.

Depuis septembre 2011, Benjamin collabore avec la compagnie Small Room Dance sur la nouvelle création de la chorégraphe Elodie Escarmelle. The Geometry of Self sera présenté au Studio-Théâtre de Charenton en avril 2012.

http://www.holistiquemusic.com/eskazed.html

Marco Quaresimin – Contrebasse

Marco Quaresimin débute la basse électrique à l’âge de 14 ans. Il suit une formation atypique entre conservatoires, écoles de jazz et autodidactisme en Italie et en France. Du jazz traditionnel, il passe assez tôt aux formes plus libérées, grâce aux rencontres avec Tristan Honsinger, Joëlle Léandre, Mats Gustafsson. Il développe un style personnel d’interprétation et composition avec les groupes A.I.R.E. (El Gallo Rojo rec) depuis 2005, et plus récemment avec Scar et Healing unit (Futura-Marge rec). Avec les trios Tripes et Synch et son projet en solo Contre-rôle, il pratique un langage plus radical qu’il adapte aussi dans les domaines de la danse (avec Angela Babuin, Isabelle Dufau), du théâtre (Noma Omran, Alice Zenither) et du cinéma (Ossama Mohammad).

http://www.marcoquaresimin.com/

Lisa Diez Gracia – Auteure – Dramaturge – Plasticienne

Artiste pluridisciplinaire, Lisa DIEZ est notamment réalisatrice et scénariste. Depuis 4 ans, elle signe des documentaires pour France 5. Auteur, elle a récemment obtenu la bourse Beaumarchais pour un scénario de comédie burlesque. Diplômée des arts décoratifs, son travail n’a jamais cessé d’explorer les passages entre les pratiques et médiums. Dessinatrice, mais aussi comédienne et clown, elle a aussi été scénographe, ou encore assistante à la mise en scène de théâtre. Depuis toujours attentive à tout ce que le corps exprime, par tous les moyens, elle est dramaturge et conseillère artistique au sein de compagnies de danse contemporaine.

http://assoalasource.fr/

Olivier Blond – Comédien

Issu d’une double formation de radio et de théâtre, Olivier Blond est auteur, comédien et clown depuis près de 20 ans. Après une formation aux métiers de la radio à L’European Broadcasting School (aux côtés notamment de Daniel Morin), il entre directement à Radio France sur l’antenne d’Aix en Provence en 1997. Un an plus tard il officie à la « Maison de la Radio » où il sera l’auteur de plusieurs centaines de chroniques poétiques et humoristiques.

En parallèle il intègre en 1998 l’École Florent. Puis il parfait son apprentissage sur une pointe de rouge avec la découverte du clown -une mine d’or pour un acteur- dans l’atelier de Fred Robb.
Dès lors il joue dans de nombreux spectacle: Danse avec la Cie Circulaire, présenté au festival de danse de Montpellier. Théâtre de rue avec la Compagnie INTI pour les festivals d’Aurillac, de Chalon, Joué-lès-Tours (prix du jury), Valréas ou Mulhouse…  Clown avec la Compagnie du Théâtre du Faune (trois saisons au Théâtre de Belleville à Paris, Festival Avignon 2014, 2015 & 2016. Par ailleurs, Olivier effectue quelques passages remarqués dans les salles obscures notamment dans les derniers films d’Eric Rohmer.

Depuis 2004 il est  la voix officiel pour l’habillage et les bandes-annonces de France 5, de Radio France International. Il prête sa voix pour de nombreux documentaires, films institutionnels, publicités, livres-audio, etc… Il est membre de l’association Les Voix qui rassemble les comédiens-voix les plus emblématiques de France.

Dernièrement il a écrit pour la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme (CNCDH), plusieurs films d’animations sur les droits de l’enfants (« Graines de Citoyens »).

https://vimeo.com/channels/507250

Publicités